jeudi, février 29, 2024
spot_img
Actualités UkraineECONOMIEEn raison du blocage des ports, les GSK ukrainiens ne sont qu'à...

En raison du blocage des ports, les GSK ukrainiens ne sont qu’à moitié chargés – HMC Center

Le blocus des ports a conduit l’Ukraine à perdre une partie de ses marchés mondiaux, ce qui a considérablement réduit le volume de production. C’est ce qu’affirme une nouvelle étude publiée sur le site du MMC Center.

“Avant le début de la guerre, le principal consommateur de minerai de fer ukrainien était la Chine, mais en raison du blocus des ports maritimes ukrainiens, l’approvisionnement en matières premières de la République populaire de Chine est devenu économiquement impossible. C’est pourquoi les pays de l’UE sont devenus les marchés clés pour les exportations de minerai », souligne la publication.

Selon les résultats de janvier-juin 2023, la Slovaquie a consommé le plus de minerai ukrainien – 30% (en termes monétaires). La République tchèque occupe la deuxième place avec 24,7 % et la Pologne la troisième avec 19,6 %. Dans le même temps, les chiffres restent pessimistes : les exportations de minerai vers l’UE en 2022 ont chuté de 21,5 % a/a.

La situation générale parmi les principaux producteurs ressemble à ceci : aujourd’hui, l’un des GCC ukrainiens n’est pas contrôlé par l’Ukraine, les GCC du groupe Metinvest ne sont chargés qu’à 35-40 % des indicateurs d’avant-guerre, GCC ArcelorMittal Kryvyi Rih – de 40 %, Rudomaine et Ferrexpo travaillent à 50 % de leur capacité, et KZHRK – à 40-50 % de leur capacité d’avant-guerre », indique la publication.

Les experts de la publication soulignent : la crise systémique avec les volumes de production et les exportations ne peut être résolue que si les ports de la mer Noire sont débloqués et sûrs pour la navigation. Et pendant qu’ils sont bloqués, les métallurgistes ont des problèmes logistiques supplémentaires.

« Dans le contexte de l’annulation de « l’accord sur les céréales », les exportateurs agricoles ont exercé une pression encore plus forte sur le flux de marchandises via les ports du Danube et les passages frontaliers ferroviaires occidentaux, réduisant les opportunités et les volumes d’exportation de produits MMC », soulignent les chercheurs. .

Comme indiqué, en 2022, les métallurgistes ukrainiens ont fondu 6,26 millions de tonnes d’acier, soit 70,69 % de moins que l’année précédente. En conséquence, l’Ukraine est tombée à la 25e place du classement mondial des producteurs d’acier, établi par l’association Worldsteel.

Plus tôt, la Fédération des employeurs des transports d’Ukraine a publié une étude dans laquelle il a été noté que le déblocage des exportations via les ports maritimes sera le fondement de la reprise de l’économie et de la sécurité de notre pays dans toute la région. Cela donnera à l’Ukraine 10% du PIB et 135 milliards d’UAH de recettes fiscales, tout en permettant la restauration de plus de 500 000 emplois.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img