Home ECONOMIE Les investisseurs « verts » ont appelé le NCRECP à établir un tarif suffisant pour Ukrenergo pour le deuxième trimestre

Les investisseurs « verts » ont appelé le NCRECP à établir un tarif suffisant pour Ukrenergo pour le deuxième trimestre

0
Les investisseurs « verts » ont appelé le NCRECP à établir un tarif suffisant pour Ukrenergo pour le deuxième trimestre
Les investisseurs

La Commission nationale, qui exerce la réglementation de l’État dans le domaine de l’énergie et des services communaux, doit fournir un tarif de transport suffisant pour NEC « Ukrenergo » pour le IIe trimestre de l’année en cours, afin que l’entreprise n’accumule pas de dettes envers l’énergie verte entreprises.

C’est ce qu’a déclaré Serhii Yevtushenko, associé directeur d’UDP Renewables, notant que NKREKP pourrait avoir le temps de réviser le montant du tarif de transport pour Ukrenergo.

« Toutes les possibilités sont là. Il y aurait un désir. Vous pouvez le faire hors tour à tout moment. Mais cette crise est très nécessaire et pratique pour quelqu’un », a déclaré Yevtushenko.

Selon lui, la pénurie de fonds est observée sur le marché de l’électricité dans son ensemble et, en particulier, dans le domaine de l’énergie verte. Dans le même temps, il y a beaucoup moins de problèmes sur les marchés du gaz, du carburant et du charbon.

« La situation dans l’industrie de l’énergie est telle que le gouvernement veut qu’elle soit et à laquelle il a amené l’industrie avec ses mauvaises décisions », a noté l’investisseur.

Il a été signalé précédemment que le NCRECP avait fixé un tarif de transport d’électricité incorrect pour la société Ukrenergo pour le 1er trimestre 2023, ce qui a entraîné le problème de la non-réception des fonds par la société.

En particulier, en janvier et février, l’entreprise avait un déficit de 20% des fonds pour l’exécution de ses obligations, les réparations et la restauration des équipements.

Dans le même temps, les entreprises d’énergie verte, qui, selon les experts en énergie, ont aidé à surmonter la pénurie d’électricité dans le système électrique en février, enregistrent des sous-paiements critiques pour l’électricité verte produite. En février, le niveau des paiements pour l’électricité verte produite est tombé en dessous de 60 %.