Home ECONOMIE L’Ukraine suspend ses exportations de céréales vers la Pologne

L’Ukraine suspend ses exportations de céréales vers la Pologne

0
L’Ukraine suspend ses exportations de céréales vers la Pologne
L'Ukraine suspend ses exportations de céréales vers la Pologne

L’Ukraine suspend l’exportation de blé, de maïs, de colza et de tournesol vers la Pologne. C’est ce qu’a déclaré le ministre de la politique agraire et de l’alimentation Mykola Solsky lors d’une conférence de presse conjointe avec le ministre de l’agriculture et du développement rural de Pologne Robert Telus, rapporte Polskie Radio.

« La situation est difficile pour les agriculteurs ukrainiens et polonais. Nous comprenons tous qui est à blâmer, mais nous devons résoudre ce problème. Jusqu’à la nouvelle saison, la partie ukrainienne s’abstiendra d’exporter du blé, du maïs, du colza et du tournesol vers la Pologne », a déclaré Solskyi.

À son tour, Telus a remercié le responsable ukrainien pour sa volonté de résoudre conjointement le problème qui s’est posé sur le marché céréalier polonais.

« Nous nous rencontrerons probablement vendredi (14 avril – éd.). Nous signerons un document qui définira ce que nous avons établi aujourd’hui, ce sur quoi nous nous sommes mis d’accord aujourd’hui. Ce sera un document qui sera mis en œuvre conjointement par les parties ukrainienne et polonaise », a ajouté le ministre polonais.

La vente de céréales à la Pologne n’aura lieu que si Varsovie en donne l’autorisation. « Nous comptons sur la position la plus constructive de la partie polonaise dans le transit de céréales ukrainiennes vers les ports polonais et les ports d’autres pays de l’UE », a déclaré le ministre ukrainien, ajoutant que les parties étaient convenues d’une autre réunion au début de l’été.

Comme indiqué précédemment, l’Ukraine a exporté 2,3 millions de tonnes de produits agricoles l’année dernière. En particulier, 1,7 million de tonnes ont été expédiées via les ports (maritimes et fluviaux), 486 000 tonnes par chemin de fer, 166 000 tonnes par voiture et 18 000 tonnes par ferry.Le plus gros envoi était le maïs – 1,1 million de tonnes, le blé – 437 000 tonnes, la farine et soja pour 199 000 tonnes de chaque culture.