mardi, avril 16, 2024
spot_img
Actualités UkraineGUERRE EN UKRAINEAu moins jusqu'en juillet: l'exportation de céréales ukrainiennes vers la Pologne a...

Au moins jusqu’en juillet: l’exportation de céréales ukrainiennes vers la Pologne a été suspendue

L’exportation de céréales ukrainiennes vers la Pologne est suspendue au moins jusqu’en juillet. Le vice-ministre polonais de l’Agriculture, Janusz Kowalski, l’a déclaré sur TVP Info.

“L’Union européenne n’a rien fait pour aider les agriculteurs polonais, et l’efficacité des actions du nouveau ministre Robert Telus dans les premières heures (après la nomination – “Glavkom”) avec le soutien du premier ministre et du président, qui a été également le résultat des négociations avec le président Zelenskyi, a montré que nous sommes capables de négocier avec l’Ukraine et de suspendre temporairement les importations (de céréales d’Ukraine – Glavkom) au moins jusqu’en juillet », a déclaré Kovalskyi.

Selon lui, l’accord céréalier polono-ukrainien ne devrait être qu’une première étape. Le vice-ministre a également noté que son parti de coalition “Pologne solidaire” est fermement convaincu qu’un droit de douane devrait être imposé sur les produits agricoles voyageant d’Ukraine via la Pologne.

“Nous aidons l’Ukraine, mais nous devons être un pays de transit. Tous les produits doivent passer par la Pologne, ils ne doivent pas nuire aux agriculteurs polonais, aux producteurs polonais et provoquer une crise liée à la sécurité alimentaire », a déclaré Kowalski.

Il a également ajouté que le ministre de l’Agriculture, Robert Telus, rencontrera mardi à la frontière des représentants d’organisations agricoles de cinq autres pays.

Rappelons que l’on a récemment appris la suspension de l’exportation de céréales ukrainiennes vers la Pologne. « La situation est difficile pour les agriculteurs ukrainiens et polonais. Nous comprenons tous qui est à blâmer, mais nous devons résoudre ce problème. Jusqu’à la nouvelle saison, la partie ukrainienne s’abstiendra d’exporter du blé, du maïs, du colza et du tournesol vers la Pologne”, a déclaré le ministre de la Politique agraire et de l’Alimentation Mykola Solskyi.

Aujourd’hui, on apprend également que la Hongrie a décidé de renforcer le contrôle du transport en transit du grain ukrainien sur son territoire. Le pays veut s’assurer que le grain arrive réellement dans les pays de destination et ne reste pas en Europe centrale.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img