jeudi, février 29, 2024
spot_img
Actualités UkraineGUERRE EN UKRAINEAu Tatarstan, des étudiants russes construisent "Shakhedi": enquête

Au Tatarstan, des étudiants russes construisent “Shakhedi”: enquête

Des étudiants du Tatarstan russe sont obligés de récupérer des drones Shahed. Ceux qui ne sont pas d’accord sont punis. Ceci est indiqué dans l’enquête sur les projets “Protocole” et “RZVRT”.

Les élèves mineurs du collège “Alabuga Polytechnic” à Yelabuz sont impliqués dans cette classe. Comme l’ont découvert les journalistes, plusieurs centaines d’étudiants âgés de 15 à 17 ans ont participé à l’assemblage de drones.

Les étudiants reçoivent 30 à 40 000 roubles par mois pour leur travail. Ils récupèrent des drones 24 heures sur 24, parfois sans pause pour se reposer et se nourrir. Le contrat de formation stipule qu’il est interdit de divulguer des informations sur la production. Un étudiant peut être condamné à une amende de 1,5 à 2 millions de roubles pour une infraction.

Selon l’un des étudiants, ils sont surveillés à l’aide de systèmes de surveillance et d’écoutes téléphoniques. Pour avoir refusé de travailler, les étudiants sont menacés d’une déduction, pour laquelle leurs parents doivent rembourser au collège de 170 à 420 000 roubles à titre de frais d’études.

On se rappellera que dans la partie occupée du Donbass, des mères d’étudiants “mobilisés” de la soi-disant “L/DPR” ont enregistré un appel au dictateur russe Vladimir Poutine. Ils se sont plaints que leurs fils aient été emmenés à des “séances de formation” dès février 2022, et ils ont signé des “contrats à court terme” en mai.

Comme indiqué, dans la ville de Yelabuga, située dans la République du Tatarstan, la délégation du Kremlin et de Téhéran envisage de construire une usine qui pourra produire des milliers de drones dans les années à venir.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img