mercredi, février 21, 2024
spot_img
Actualités UkraineGUERRE EN UKRAINELa Russie a annoncé la suspension de "l'accord sur les céréales"

La Russie a annoncé la suspension de “l’accord sur les céréales”

Le Kremlin annule “l’accord sur les céréales”. C’est ce qu’a déclaré le porte-parole du dictateur russe Dmytro Peskov, selon rosZMI.

“Les arrangements concernant “l’accord sur les céréales” ont en fait été résiliés, il a été arrêté”, a-t-il déclaré.

Il est noté que la Fédération de Russie “reviendra immédiatement à “l’accord sur les céréales” dès que ses accords seront remplis”.

En outre, la représentante du ministère des Affaires étrangères de la Fédération de Russie, Maria Zakharova, a déclaré qu’aujourd’hui la Russie avait officiellement notifié à la Turquie et à l’Ukraine, le Secrétariat de l’ONU, des objections à la poursuite de l’accord sur les céréales.

Auparavant, le commandement opérationnel “Sud” avait signalé que les explosions sur le pont de Crimée pourraient être une provocation de l’ennemi lui-même, afin, notamment, de perturber “l’accord céréalier”.

Rappelons qu’à la suite de la chute de la travée du pont de Crimée, au moins deux personnes sont mortes et une autre a été blessée.

Avant l’entrée du pont de Crimée, un embouteillage de plusieurs kilomètres s’est formé.

Le représentant de la puissance occupante de Crimée, le gouverneur Serhiy Aksyonov, a appelé les Crimés à reporter les voyages sur le pont et, pour des raisons de sécurité, à choisir une route terrestre alternative à travers les “nouvelles régions”, comme il appelle les territoires occupés de l’Ukraine.

Pour le moment, les travaux de la traversée en ferry entre la Crimée et le Kouban ont été arrêtés, ont rapporté les autorités du district de Temryuk de la région de Krasnodar.

Les chaînes de propagande russes rapportent de la scène que le train, qui s’est arrêté devant le pont de Crimée, est hors tension, les gens ne peuvent pas en sortir et le départ est retardé de deux heures.

Soit dit en passant, “l’accord sur les céréales” a été conclu à Istanbul le 22 juillet 2022. Avec la participation de l’ONU, de l’Ukraine, de la Turquie et de la Russie, deux documents ont été signés – sur la création d’un corridor pour l’exportation de céréales à partir de trois ports ukrainiens (“Mer Noire”, “Odessa” et “Pivdenny”) et sur la suppression des obstacles à l’exportation de produits alimentaires et d’engrais russes. L’action de l’initiative a été prolongée en novembre 2022 de 120 jours, jusqu’en mars, puis deux fois de plus – pendant deux mois (elle est actuellement valable jusqu’au 17 juillet).

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img