mercredi, février 21, 2024
spot_img
Actualités UkraineGUERRE EN UKRAINEOù vivront les mercenaires de Prigojine ? Des journalistes ont montré...

Où vivront les mercenaires de Prigojine ? Des journalistes ont montré des camps en Biélorussie (photo)

Des camps de terrain sont activement construits sur le territoire de la Biélorussie, où vivront des mercenaires du PMC “Wagner”. Des photos des camps ont été publiées par la chaîne Sirena Telegram.

Comme indiqué, la construction de camps a été lancée dans le district d’Osypovytskyi (sud-ouest de la région de Moguilev).

La chaîne rapporte que les photos ont été prises par un habitant local. Sur eux, vous pouvez voir des tentes M-30 et à l’intérieur – des couchettes et des ponts en bois. Une tente peut accueillir jusqu’à 60 personnes et il ne faut pas plus de 30 minutes pour monter chaque tente.

“Il y a quelques jours, nous avons calculé que sur des images satellites du camp du village de Tsil près d’Osypovychy, environ 298 tentes étaient montées. Chacun peut accueillir 30 personnes. Étant donné que certaines des tentes sont destinées aux besoins des ménages, on peut dire que le camp est aménagé pour environ 8 000 personnes.

Il faut également noter que les photos confirment les informations que dans le village. L’objectif est de “construire des couchettes et des toilettes” et “la construction de couchettes en bois à deux niveaux se poursuit”, “des bancs et des tables sont assemblés” et “des tentes sont montées”, indique le message du groupe de surveillance “Belarusian Gayun”.

On se souviendra que le soir du 23 juin, le propriétaire du PMC “Wagner” Evgeny Prigozhin a déclaré publiquement que les troupes russes avaient frappé les camps arrière de ses mercenaires avec des missiles, et a promis une “réponse”. Le ministère de la Défense de la Russie a démenti ses propos.

Par la suite, le président du pays agresseur, Vladimir Poutine, a réagi aux événements. Il a qualifié les actions de Prigojine de “coup porté à l’arrière du pays et du peuple” et a déclaré que l’armée russe avait déjà reçu l’ordre de “neutraliser les rebelles”.

Selon le service de presse du président autoproclamé de Biélorussie, Oleksandr Loukachenko s’est entretenu avec Prigozhin, et il aurait accepté la proposition d’arrêter le mouvement des “Wagnériens” sur le territoire de la Russie.

Le Kremlin a annoncé qu’il arrêtait les poursuites pénales contre Yevgeny Prigozhin, “PMK Wagner”, et Prigozhin lui-même se rendrait en Biélorussie.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img