Home GUERRE EN UKRAINE Poursuite de « l’accord céréalier ». Le ministère des Infrastructures a répondu aux conditions de la Fédération de Russie

Poursuite de « l’accord céréalier ». Le ministère des Infrastructures a répondu aux conditions de la Fédération de Russie

0
Poursuite de « l’accord céréalier ».  Le ministère des Infrastructures a répondu aux conditions de la Fédération de Russie
Poursuite de

La position de la Russie sur la prolongation de l’accord sur les céréales pour seulement 60 jours n’est pas conforme à son accord avec la Turquie et l’ONU. À propos de ça signalé Ministre de l’Infrastructure de l’Ukraine Oleksandr Kubrakov sur Twitter.

« L’accord sur l’Initiative céréalière de la mer Noire prévoit une prolongation d’au moins 120 jours, donc la position de la Russie sur la prolongation de l’accord pour seulement 60 jours contredit le document signé par la Turquie et l’ONU », indique le rapport.

Kubrakov a noté que les autorités ukrainiennes s’attendent à une réaction de la Turquie et de l’ONU concernant de telles déclarations de Moscou.

Plus tôt, il a été signalé que la Russie était prête à prolonger la période de validité de l’Initiative pour les céréales de la mer Noire, mais seulement pour deux mois.

Rappelons, selon les données de l’ONU, que depuis le début de l’accord céréalier (22 juillet 2022), un total de 21 043 307 tonnes de produits agricoles ont été exportées depuis les ports ukrainiens. Il est à noter que le maïs représente 47%, le blé – 29%, l’huile et la farine de tournesol – 5% chacun et le reste du fret – 14%.