jeudi, juin 8, 2023
spot_img
Actualités UkraineMONDELa Russie a arrêté un homosexuel tchétchène qui s'est envolé pour les...

La Russie a arrêté un homosexuel tchétchène qui s’est envolé pour les funérailles de son père (vidéo)

Idris Arsamikov, un homosexuel de Tchétchénie, a été arrêté à l’aéroport de Domodedovo dans la soirée du 15 février. En quelques heures, les forces de sécurité locales sont venues le chercher. Apparemment, l’homme a été emmené en Tchétchénie, où il est en danger de mort. Cela a été rapporté par le groupe de crise LGBTQ + du Caucase du Nord SK SOS. De nombreuses publications mondiales ont également écrit sur l’histoire des Tchétchènes.

Le Tchétchène Idris Arsamikov vit depuis longtemps aux Pays-Bas, mais il est venu en Russie pour les funérailles de son père. Il a été détenu et battu dans la république, mais a été libéré et autorisé à partir. Lors de son départ de Russie, l’homme a été arrêté et informé que les forces de sécurité de Tchétchénie étaient à sa poursuite.

Selon la police, la détention est liée à “quelques problèmes en Tchétchénie”. Idris lui-même a expliqué qu’il était persécuté en raison de son orientation sexuelle non traditionnelle, ce qui, dans son pays natal, signifie en fait une condamnation à mort. De nos jours, ces personnes y sont persécutées, brutalement torturées, emprisonnées et tuées.

Plus tard, on a appris que les forces de sécurité tchétchènes avaient emmené Idris Arsamikov dans une direction inconnue. L’agent qui est venu chercher l’homme au poste de police de Domodedovo n’a fourni aucun document à la police locale et a refusé de fournir à l’avocat des informations sur le statut du détenu.

Idris a été arrêté pour la première fois près de Grozny en 2018. Il a été détenu dans un sous-sol et torturé parce que les forces de sécurité ont eu connaissance de sa relation sexuelle avec un homme. Puis Idris a réussi à s’enfuir avec l’aide de défenseurs des droits humains. Après cela, il a émigré aux Pays-Bas.

Il a été rapporté précédemment que le pape avait exhorté les évêques catholiques qui soutiennent les lois à accueillir les personnes LGBTQ dans l’église : “Être gay n’est pas un crime”.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img