jeudi, février 29, 2024
spot_img
Actualités UkraineMONDELa Russie fournit à l'Iran de la cybertechnologie en échange de drones

La Russie fournit à l’Iran de la cybertechnologie en échange de drones

Le pays agresseur, la Russie, fournit à l’Iran des cyberarmes en échange de drones, de missiles à courte portée et d’obus pour les chars et l’artillerie, qu’il utilise dans une guerre à grande échelle contre l’Ukraine. Cela a été rapporté par le Wall Street Journal le lundi 27 mars.

Comme l’écrit le WSJ, la Russie et l’Iran coopèrent depuis longtemps dans la cybersphère, mais Moscou a longtemps refusé de partager des “capacités offensives numériques”, craignant qu’elles ne se retrouvent sur le dark web. Après le début de l’invasion à grande échelle de l’Ukraine par la Russie, le régime du Kremlin “a conclu que les avantages du développement de relations militaires avec l’Iran l’emportaient sur les inconvénients”.

Selon les interlocuteurs du journal, le pays agresseur a fourni à l’Iran des moyens de communication et de surveillance, des dispositifs d’écoute clandestine et de tournage clandestin, et des détecteurs de mensonges.

Les sources du WSJ suggèrent également que la Russie a fourni à l’Iran un logiciel plus avancé qui permettrait au régime de pirater les téléphones des dissidents et des personnalités de l’opposition. L’Iran a arrêté la diffusion de s et de messages parmi les manifestants en ralentissant le trafic Web dans certaines zones et a utilisé la surveillance numérique pour détenir les manifestants.

Selon le centre de recherche du Citizen Lab de l’Université de Toronto, la société russe Protei (PROTEI Ltd) a commencé à fournir des logiciels de censure d’Internet au fournisseur de téléphonie mobile iranien Ariantel. Citizen Lab pense que les outils Proteus permettront à Téhéran de surveiller, rediriger et bloquer les communications mobiles en Iran.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img