mardi, avril 16, 2024
spot_img
Actualités UkraineMONDEXi Jinping lance une réforme à grande échelle des autorités chinoises

Xi Jinping lance une réforme à grande échelle des autorités chinoises

En Chine, une réorganisation à grande échelle des autorités va commencer, dans le cadre de laquelle la plupart des sphères de l’administration de l’État passeront en fait sous le contrôle du Parti communiste (PCC). Cela est indiqué dans le plan de réforme des institutions du parti et de l’État de la République populaire de Chine, publié par Xinhua, rapporte Ukrinform.

En particulier, il est prévu de renforcer la supervision du système financier de l’État par la création de la Commission centrale des finances au sein de la structure du Comité central du PCC. Le nouvel organe du parti disposera de larges pouvoirs pour planifier, développer et superviser le secteur financier chinois, délégués par les structures gouvernementales compétentes, dont l’influence sur le système financier sera limitée.

Dans le même temps, les régulateurs publics des activités bancaires et d’assurance seront supprimés et les fonctions distinctes de la banque centrale et du régulateur des valeurs mobilières seront transférées à la Commission financière centrale du parti.

Le Comité central du PCC prévoit également de créer une Commission centrale pour la science et la technologie, qui reprendra la plupart des fonctions du ministère de la Science et de la technologie, en particulier en termes de formation de la politique de l’État dans ce domaine. La commission du parti est chargée de mener des réformes scientifiques et technologiques structurelles et de construire un système national d’innovation, de mettre en œuvre des stratégies, des plans et des politiques pour le développement scientifique et technique du pays, ainsi que de renforcer la gestion des travaux scientifiques et techniques.

Une autre nouvelle division structurelle au sein de l’organe directeur du CPC sera le Département du travail social, qui sera chargé d’examiner les plaintes des citoyens et de rechercher les attitudes du public. Il supervisera le Bureau national des plaintes et suggestions des citoyens du gouvernement, ainsi que s’occupera de la construction du parti dans les entreprises, y compris celles appartenant à des propriétaires mixtes ou privés.

En outre, il est prévu de rationaliser les fonctions d’un certain nombre de ministères, de réorganiser le Bureau des affaires de Hong Kong et de Macao, de créer le Bureau national des données et d’améliorer le travail d’autres agences gouvernementales.

Selon le plan, le gouvernement central devrait achever la réforme d’ici la fin de cette année, et le gouvernement local d’ici la fin de 2024.

Le résultat conjoint de la mise en œuvre de chaque point individuel du plan est le renforcement du contrôle du parti du PCC sur les organes de l’administration de l’État et l’effacement réel de la frontière entre le parti et le pouvoir de l’État en Chine.

On se rappellera que le 10 mars, l’Assemblée populaire nationale chinoise a réélu Xi Jinping au poste de président de la République populaire de Chine pour un troisième mandat de cinq ans.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img