mercredi, février 21, 2024
spot_img
Actualités UkrainePOLITIQUE"Nous préparons des accords sur les garanties de sécurité." Zelensky a...

“Nous préparons des accords sur les garanties de sécurité.” Zelensky a tenu une réunion concernant le sommet de l’OTAN

Le président Volodymyr Zelensky a tenu une réunion sur les résultats du sommet de l’OTAN à Vilnius. Il a discuté de la traduction des accords en mesures concrètes pour notre Ukraine. Le chef de l’Etat l’a dit dans Telegram.

Selon lui, la réunion a réuni une équipe de diplomates ukrainiens, des représentants du gouvernement et du bureau du président.

Chaque accord pour l’Ukraine avec des partenaires à Vilnius se traduit désormais par nos étapes concrètes, de sorte que tous les accords deviennent des résultats concrets. Un bon sommet devrait également produire de bons résultats”, a souligné Zelensky.

Il a noté que le contenu des travaux du Conseil Ukraine-OTAN nouvellement créé est en cours de préparation.

En outre, les préparatifs pour la conclusion d’accords avec des partenaires concernant des garanties de sécurité pour l’Ukraine sur le chemin de l’OTAN sont en cours.

“Nous préparons le terrain pour le prochain sommet de l’Otan à Washington. Il est impossible d’imaginer l’OTAN sans l’Ukraine, et nous renforcerons constamment notre coopération”, a souligné le président.

Il convient de noter que l’Ukraine a reçu le principal résultat du sommet de deux jours de l’OTAN, qui s’est terminé à Vilnius, déjà à ses débuts – le 11 juillet. Dans le communiqué final, les États membres ont refusé d’étendre l’invitation à l’adhésion de l’Ukraine, sur laquelle les autorités ukrainiennes avaient insisté depuis la fin septembre de l’année dernière.

L’Alliance a adopté les thèses clés suivantes pour l’Ukraine :

  • L’Ukraine en route vers l’OTAN n’aura pas besoin de mettre en œuvre le « Plan d’action pour l’adhésion » (MAP) ;
  • L’Ukraine doit mener à bien les réformes supplémentaires nécessaires en matière de démocratie et de sécurité;
  • L’Ukraine rejoindra l’OTAN « lorsque les alliés seront d’accord » et « que les conditions seront remplies » ;
  • Poursuite de la fourniture du Package d’assistance global (CAP) d’un montant de 500 millions d’euros par an pour le rétablissement du secteur de la sécurité et la pleine interopérabilité avec l’OTAN.

Dans le même temps, les critères que l’Ukraine doit remplir pour que les États membres approuvent la décision d’invitation à l’OTAN ne sont pas définis. On suppose qu’ils seront développés grâce au Conseil OTAN-Ukraine nouvellement créé, qui a commencé à travailler lors du sommet de Vilnius.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img