samedi, avril 13, 2024
spot_img
Actualités UkrainePOLITIQUEPoutine fait chanter l'accord sur les céréales: le ministère des Affaires étrangères...

Poutine fait chanter l’accord sur les céréales: le ministère des Affaires étrangères a vivement réagi

Les autorités russes ne cessent d’essayer de saper l’Initiative céréalière de la mer Noire. Cela a été annoncé par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères de l’Ukraine Oleg Nikolenko.

“La Russie n’arrêtera pas d’essayer de saper l’Initiative céréalière de la mer Noire”, indique le communiqué.

Nikolenko a noté que depuis le 1er août 2022, l’Ukraine a exporté 25,1 millions de tonnes de produits agricoles vers 45 pays du monde via le corridor céréalier :

  • Afrique – 2,9 millions de tonnes (11,6%);
  • Asie – 12,1 millions de tonnes (48,2%);
  • Europe – 10,1 millions de tonnes (40,2%).

“La Russie est également bien consciente qu’une partie des céréales ukrainiennes achetées par les “pays entiers” d’Europe est envoyée à titre de réexportation humanitaire vers l’Afrique et l’Asie. Par conséquent, les statistiques réelles des exportations vers le continent africain sont même supérieures à 11,6 %. Sans compter le fait que près de 50% de la production va au soutien des pays asiatiques”, a expliqué le porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Nikolenko a ajouté que l’Initiative céréalière de la mer Noire a prouvé son efficacité, que les prix alimentaires mondiaux se sont stabilisés et que le “corridor céréalier” sauve des millions de personnes dans le monde de la malnutrition et de la faim. Nikolenko a déclaré que la communauté internationale, principalement les pays africains et asiatiques, ne devrait pas permettre à la Fédération de Russie d’utiliser la nourriture comme une arme. L’Ukraine continuera de s’acquitter fidèlement de ses obligations en tant que l’un des garants de la sécurité alimentaire mondiale.

On se souviendra que le ministère russe des Affaires étrangères a annoncé qu’il acceptait de prolonger l’Initiative céréalière de la mer Noire pour seulement 60 jours, et non 120.

Comme l’a signalé, le 13 mars, les négociations entre les représentants de l’ONU et le ministère des Affaires étrangères de la Russie concernant la poursuite de «l’accord sur les céréales» ont eu lieu à Genève.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img