mercredi, février 21, 2024
spot_img
Actualités UkraineSPORTUne pétition est apparue sur le site Web du président appelant à...

Une pétition est apparue sur le site Web du président appelant à ce que Harlan reçoive l’Ordre de la liberté

Une pétition est apparue sur le site Internet du président ukrainien Volodymyr Zelenskyi appelant à décerner l’Ordre de la liberté à l’escrimeuse ukrainienne Olga Harlan. La pétition a été lancée le 28 juillet et a déjà recueilli 1 771 votes sur les 25 000 requis.

Le président est invité à décerner à Olga Harlan l’Ordre de la liberté, qui est décerné aux citoyens ukrainiens pour des services exceptionnels et spéciaux dans l’établissement de la souveraineté et de l’indépendance de l’Ukraine. La pétition a été créée par des militaires des Forces armées ukrainiennes et de l’Université nationale ukrainienne Oleksiy Kaida, Yuriy Syrotyuk, Andriy Illenko, Andriy Mokhnyk.

“Le monde entier a vu comment la championne olympique, multiple championne du monde et d’Europe Olga Harlan, après avoir remporté le duel, a refusé de serrer la main de son adversaire moscovite, qui s’est trompeusement présenté sous un drapeau neutre au Championnat du monde d’escrime”, la pétition lit.

Il est souligné que les juges ont longtemps forcé l’athlète à serrer la main du représentant de la Russie, la faisant chanter avec disqualification, et après son refus, ils ont disqualifié Olga Harlan pour manque de “respect”.

Un tel geste public et catégorique de notre athlète envers le représentant du pays agresseur, qui a déclenché la guerre contre l’Ukraine, a un poids particulier. Ceci est confirmé par la réaction de la société ukrainienne, qui s’est inspirée de l’acte d’Olga Harlan et l’a massivement soutenue. Ce n’était pas seulement une victoire sportive, c’était une victoire sans équivoque pour l’Ukraine dans l’espace de l’information. Victoire de la vision du monde. Cet acte contre l’athlète de Moscou a montré qu’Olga Harlan est une véritable guerrière non seulement sur le champ de bataille sportif, mais également sur le terrain de l’information. Elle a en fait manifesté le slogan étatiste de Mazepyn “J’ai le droit à cause du sabre!” – déclare la pétition.

On se rappellera que le 27 juillet, l’escrimeuse ukrainienne Olga Harlan a refusé de serrer la main de l’athlète russe Anna Smirnova lors des championnats du monde d’escrime à Milan. Plus tard, on a appris que la femme ukrainienne avait été disqualifiée du championnat du monde après une bagarre avec une femme russe.

Le 28 juillet, le Comité international olympique a qualifié Harlan pour participer aux Jeux olympiques de 2024 et le comité exécutif de la Fédération internationale d’escrime a suspendu la disqualification de l’athlète des Championnats du monde de Milan.

spot_imgspot_img
spot_imgspot_img
ARTICLES CONNEXES

Plus populaire

- Annonce -spot_img